Select Page

Chitarrone de 1583

Chitarrone de Marclo Vilgilin*

Padoue, 1583

Collection du Musée d’Art et d’Histoire de Genève

Il s’agit très probablement du « guittarone » acheté par les Champion* chez Marcel Salomon en avril 1927 .

Dans l’état de nos connaissances, aucun autre instrument connu ne porte cette date, et le lien avec Genève est attesté.

Ci-dessous un extrait de la fiche d’inventaire du chitarrone conservé au Musée d’art et d’histoire, et ci-contre deux images de l’instrument après restauration, en 1991, par Fred Stauffer.
Ainsi que ce dernier l’explique dans son article, le chevillier supérieur a été reconstruit « d’après des gravures et des documents iconographiques de l’époque, car il avait été remplacé, vraisemblablement lors de la première restauration, par une tête de faune typique du XVIIIe siècle mais constituant un anachronisme flagrant » (p. 9).

Cette tête est bien visible sur la photodu Berceau Royal. L »instrument acheté par Fritz Ernst (1900-1990) pour son musée des instruments anciens de musique (inauguré à Genève en 1960 et racheté par la Ville de Genève en 1969) pourrait dès lors parfaitement correspondre à celui ayant appartenu à Marcel Salomon.

chitarrone :

Ivoire (filet intersticiel entre les côtes de la caisse); ébène.
Caisse en forme de demi-poire, à vingt-quatre côtes; fond tapissé de papiers tirés de grammaires allemandes, françaises et italiennes, postérieures à 1732; table; rosace.

haut.: 186 cm; larg.: 41 cm; prof.: 16 cm

Bon état. Restauration ancienne du 18e s. (?), postérieure à 1732. Restauré à la fin des années 1980 par Fred Stauffer, luthier d’art (cf. BIBLIO). Ancienne volute à tête d’animal: IM 0082a. Ancienne clé: IM 0082b

— Buser Catherine, Testez vos connaissances sur les instruments de musique ancienne, L’éveil culturel, n. 18, Décembre 1997, pp. 72-73
— Stauffer, Fred, « Restauration du chitarrone IM 82 du Musée d’instruments anciens de musique », in: Musées de Genève, n°314 (sept. 1991) p. 3-9, avec ill..

Volute de chitarrone 18e s. (?) :

Bois sculpté, ébène
haut.: 6 cm; larg.: 12 cm; long.: 23.4 cm; Long 23.4, larg 12, haut 6 cm

Achat, 01.12.1969, Fritz Ernst

L’instrument  a été présenté au festival Luths et théorbes à Genève en 2010
(J.-P. Wisard, Les luths du Musée d’Art et d’Histoire de Genève, 2010).

 

*Quelques notes sur Marguerite Roesgen-Champion au Berceau Royal par  Peter Weinmann, 7 novembre 2021

*

« Pour ce qui est de l’authenticité de cet instrument, elle est plus que douteuse. Un spécialiste des instruments à cordes, M. Andreas Schlegel, est venu dernièrement examiner la collection du MAH.

Il a été catégorique au sujet de ce chitarrone qui présente toutes sortes d’incongruités (ajout d’une corde sur le petit jeu, poids de l’instrument, fabrication pour le moins bizarre de la caisse, etc.) : il s’agit là d’une création tardive, probablement attribuée à l’atelier du faussaire Leopoldo Francolini. »

Gaël Bonzon, Collaboratrice scientifique du MAH

le 2 décembre 2021 

 

 

 

Translate »