Instruments du Berceau Royal vendus au musée instrumental George Harding

 

Marcel Salomon a vendu une trentaine d’instruments (dont les 14 présentés ici) à Georges Harding, qui possédait un musée dans sa propriété de Chicago.

Après sa mort en 1939, le musée resta ouvert au public jusque dans les années 1950.

Malheureusement la collection fut ensuite dispersée … lors d’une vente aux enchères à New York en 1976

Où sont donc ces instruments maintenant ?

Marcel Salomon sold theese intruments to Georges Harding in Chicago. Unfortunately the collection was dispersed to the ends of the earth. 

 See the Sotheby’s auction catalog >>>

Several of the instruments turned up in a low end sale at Sotheby’s in New York in the 1980’s. “…” tried to buy one of them, an oval traveling clavichord in what looked like a double violin case. “…” was out bid by a Swiss collector named Wolfgang Ruff ( a collection worth looking into ). The only other instrument “…” knows about is the famous Ruckers double virginal which is in a German museum.

Liste établie à partir des annotations de Marcel Salomon et du catalogue de la vente de 1976

 

  • I_30 :Clavecin XVIIIe s (clavein italien fin XIX e)
  • II-1 : Epinette virginale de Johanes Ruckers
  • II-5 : Epinette XVII  ( virginal italien fin XIX e)
  • II-18 : Epinette XVIIe  (virginal polygonal italien attribué à Pasquinus Quericus – Florence, 1610)
  • II-33 : épinette verticale 
  • II-36: Clavicorde XVIIe 
  • II-39 :Épinette XVIIe 
  • II-49 : Clavicorde  allemand XVIIIe 
  • III-6: Orgue secrétaire de Johannes Stephanus Strümphler
  • III-8 : Orgue positif signé Antonio Pilucchi
  • III-10 : Orgue positif allemand – 2ème moitié du XVIIIe s 
  • III-20 : Piano droit de Anton Martin Thÿm – Vienne, vers 1820
  • III-24  : piano-table de toilette – France vers 1820