Select Page

I_24 Clavecin de Jacques Germain, Paris, 1785

Signé et daté sur la table d’harmonie: [autour de la rose sculptée] JACQUES GERMAIN
Peint sur la table d’harmonie: 1785

 National Music Museum – The University of South Dakota :

NMM 3327.(Rawlins fund, 1983)

Ce clavecin présente la disposition française standard de la fin du XVIIIe siècle: deux clavierss avec une étendue de  FF à f3; clavier inférieur avec quilled 8 ‘, une peau de buffle 8’ (pincer le même jeu de cordes que le quilled 8 ‘), et 4’; clavier supérieur avec 8 ‘; chamois aux 8 ‘supérieurs; et pousser le coupleur. Vraisemblablement, les registres étaient à l’origine contrôlés par des genouillères (pommeaux de genou).

Les claviers naturels sont en ébène, tandis que les objets tranchants sont en bois dur teinté en noir et recouverts de lamelles d’os.

Bien que l’instrument ait été reconstruit  au début des années 1950, ces modifications ont été inversées par Hugh Gough, à qui le NMM a acquis l’instrument en 1983. La table d’harmonie, avec sa belle peinture décorative originale, est dans un excellent état de conservation, tout comme les claviers et les principaux composants du boîtier. Le boîtier de style Louis XV est d’origine, tandis que la décoration peinte à l’extérieur et à l’intérieur du couvercle est une «mise en valeur» du début du XXe siècle. Plus important encore, l’instrument conserve la superbe sonorité raffinée si caractéristique du clavecin français du XVIIIe siècle.

Longueur: 7 ’10 ½ « 
Largeur au clavier: 3′ 2½ »
Hauteur: 3 ‘¾ « 

Longueurs de cordes en mm
<8′ 4 ‘
f3 136 75
c3 176 85
f2 266 123
c2 359168
f1 528258
c1 694 336
f 980 484
c 1207612
F 1517807
C 1705955
FF 1790 1166

Acheté en 1983 à Hugh Gough, Inc., New York, New York.

Dans les années 1920, le clavecin était dans la Collection / Galerie Marcel Salomon à Paris. Vers 1930, il a été acheté, vraisemblablement à Salomon, par Leander Sherman de la Sherman, Clay Music Company, San Francisco, Californie. En 1950, le clavecin était en la possession de Fred R. Sherman, fils de Leander Sherman. Le 31 mars 1950, John Challis à Detroit l’achète. En 1952, Challis l’a vendu à E. McElwee de Hagerstown, Maryland. Tom et Barbara Wolf ont acquis le clavecin lors de la vente du domaine McElwee. En 1981, ils l’ont vendu à Hugh Gough, Inc., New York.

CD

Haas, Arthur. Musique pour clavecin de Jean-Henry D’Anglebert (Berkeley, Californie: Wildboar, 1988).

Parmentier, Edward. Bach: Toccatas BWV 910-916 Complete (Berkeley, Californie: Wildboar, 1998).

Parmentier, E. Johann Sebastian Bach: Six suites anglaises (Berkeley, Californie: Wildboar, 1993).

Haas, A. Jean-Baptiste Forqueray, Suites Clavecin 1747 (Berkeley, Californie: Wildboar, 1992).

Numéro objet: 03327

 

Translate »