“Aujourd’hui on ne joue presque jamais du clavecin et encore moins de l’épinette et de la virginale. Bien rares d’ailleurs sont ceux de ces instruments d’antan sur qui il soit possible de jouer des morceaux. . Mais si la plupart de ces instruments ont perdu la voix, en notre temps où règne le piano, les uns et les autres conservent toujours leur séduisant aspect et sont recherchés comme curiosités ou meubles anciens décorés” – propos de Paul Sentenac en mai 1923 dans “La renaissance de l’art français”

…. que de chemin parcouru depuis !

Grâce à sa passion, comme musicien puis comme antiquaire , Marcel Salomon a participé au renouveau du clavecin comme en témoignent les propos ci-après recueillis par Pierre Host pour la revue musicale “Panorama instrumental”, ainsi que les photos reproduites dans ces pages à partir des anciens catalogues du Berceau Royal, , seul souvenir familial de sa Collection d’instruments historiques …..

Lire la suite >>>>